LE FOODSURFING !

Foodsurfing

Le foodsurfing, c’est quoi ?

Le foodsurfing, c’est tout simplement le fait d’aller partager un repas chez l’habitant qui a mis en ligne une proposition de menu. Ouvert à tous, il suffit de choisir le menu qui me fait le plus envie, selon ma zone géographique, mes goûts et mon budget. Un particulier reçoit chez lui un nombre de convives qu’il définit, moyennent quelques euros en contrepartie de son invitation impersonnelle.

Repas
Repas

Comment je m’inscris ?

Pour s’inscrire, c’est simple. Il existe aujourd’hui plusieurs plateformes du fait du succès du phénomène. Prenons pour exemple le site internet « voulezvousdîner » : https://www.voulezvousdiner.com/fr .
Une fois sur la page du site internet, il suffit de remplir un formulaire d’inscription tout à fait classique, en indiquant si je souhaite organiser des repas chez moi ou si je préfère pour le moment uniquement tester le concept foodsurfing chez les autres.
Là, il me suffit de sélectionner la ville dans laquelle je souhaite participer à un repas, et apparaissent sur mon écran, différents hôtes, proposant des menus tous plus originaux les uns que les autres, de 12 à 60 euros le menu.

On mange quoi ?

Ca peut aller d’un repas typique de la région à de l’exotisme ou à ce qui nous reste dans le frigo. Il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les portes monnaies.
Pour 12 euros, à Lyon, chez Lina, on mange un menu tout à fait traditionnel.
On commence par une salade et saucisse briochée de Lyon. Puis on continue avec un gratin de quenelles accompagné de petits champignons et d’un rôti de dinde. Et pour terminer avec ce menu de spécialités locales, nous aurons pour dessert une cervelle des canuts ; spécialité fromagère de la région lyonnaise et un café accompagné de mignardises sucrées lyonnaises aussi. Mais ce n’est pas tout ! En prime, Lina propose une petite balade guidée de son village.

En revanche, chez Marie, décollage imminent pour 60 euros, on voyage autour d’un menu 100% Créole.

  • Cocktail à la goyave et amuse bouche des îles
  • Assiette exotique, samossas, accras de morue et salade de palmiste aux crevettes
  • Riz, haricots rouge, et rougail de saucisse
  • Salade de fruit exotique, crème à la vanille de Bourbon
  • Thé à la vanille ou café
  • 2 verres de vin par personne et eau plate minérale
Rougail de saucisse
Rougail de saucisse

Pourquoi je devrais m’inscrire ?

Ca tombe bien, je pars à Lyon ce week-end pour visiter la ville, quoi de mieux que d’aller me restaurer chez l’habitant qui me fera une cuisine locale ou non selon ce que je choisis, et qui pourra me dire tout ce qu’il y a à faire de sympa dans sa ville.
En plus de découvrir une cuisine que l’on ne connaît pas forcément, il y a avec ce concept, un aspect très humain. Rencontrer l’hôte et partager un bon moment de convivialité. On le sait tous, la cuisine rapproche et permet de dénouer les langues plus facilement et de manière plus détendue (et non il n’y a pas que l’alcool pour ça les amis !)

 

 

Adepte de la formule foodsurfing, Nicolas apprécie particulièrement son aspect convivial et inattendu. « Je ne suis pas un expert en cuisine. Pour moi, le dîner n’est qu’un prétexte pour rencontrer des gens que je n’aurais sans doute jamais croisé par ailleurs ». Ce trentenaire basé en région parisienne en est à sa troisième table.  » J’ai d’abord atterri chez un couple qui proposait une cuisine traditionnelle française, puis j’ai découvert la soupe Aztèque chez une Mexicaine et dernièrement la Pastilla dans une famille algérienne. A chaque fois, ce fut un vrai voyage culturel hors des sentiers battus ».

Repas dans une famille
Repas dans une famille

 Personnellement, le foodsurfing est un concept que je testerai lors de mes voyages à l’étranger car cela peut permettre de connaître les coutumes d’une région, au sein d’une famille locale, et ainsi découvrir le pays d’un autre aspect, beaucoup plus humain et proche de l’habitant. Et ceux sont les moments uniques comme ceux-ci qui forment les voyages et les rendent inoubliables.

 

Julia CAUCHOIS

Laisser un commentaire